Les archives en un clic

Les Archives de la Ville de Bruxelles conservent la mémoire de la ville. La variété et la richesse des leurs fonds et collections en font l’un des principaux centres historiques du pays. Leur rôle et leur contenu restent cependant bien souvent méconnus du grand public. Afin de renforcer leur accessibilité et leur visibilité, les Archives de la Ville de Bruxelles se sont dotées d’un tout nouveau site internet : archives.bruxelles.be

Les archivistes sont chargés, au quotidien, de récolter, de conserver, d’inventorier et de valoriser de nombreux documents liés à l’histoire de Bruxelles et de ses habitants, depuis l’époque médiévale jusqu’à aujourd’hui. Dans une volonté de communiquer plus largement vers le grand public, le service dispose désormais d’un nouveau site internet. Celui-ci, « responsive », est conçu tant pour le citoyen, que le chercheur occasionnel ou encore le professionnel. De nombreux documents sont enfin disponibles en ligne. Tous les fonds et collections inventoriés (livres d’or, almanachs, Cahiers bruxellois, bulletins communaux…) s’y retrouvent répertoriés et plus de 57.000 images y sont consultables, dont l’intégralité des cartes postales de Bruxelles conservées aux Archives. A noter, certains documents restent uniquement consultables en salle de lecture (affiches, plans…). D’autres services (publication de tableaux de tri par exemple) intéresseront particulièrement les archivistes. Le site sera régulièrement mis à jour et vous tiendra au courant des nouvelles acquisitions, publications, appels et activités. Deux actualités y figurent déjà :

Messages de la Bourse et de Maelbeek

A l’initiative de la Ville de Bruxelles, l’ensemble des messages papiers et des objets déposés à la Bourse et à la station Maelbeek suite aux attentats du 22 mars 2016 ont été collectés et numérisés par les archivistes. Les messages inscrits à la craie ont été photographiés. Le résultat de ce travail, soit quelque 5.000 documents numérisés, est ainsi rendu public sur le site ; nous vous en parlions le mois dernier. Une démarche importante pour le devoir de mémoire et les générations futures.

2018. Année de la Contestation

Dans le cadre de « 2018. Année de la contestation » initié par l’Echevinat de la Culture, le Service des Archives a réalisé une ligne du temps reprenant les principaux faits et événements de la décennie 1960, à Bruxelles, en Belgique et dans le monde. Cette ligne du temps visible sur le site, s’enrichira au cours des semaines à venir.

Articles associés

Laisser un commentaire