De nouvelles fresques pour le PARCOURS Street Art

En mai, plusieurs fresques sont apparues dans les rues de Bruxelles dans le cadre du PARCOURS Street Art. Un projet développé depuis 2013 par l’Echevinat de la Culture. Le PARCOURS compte aujourd’hui une quarantaine de réalisations et ne s’arrêtera pas en si bon chemin ! Petit tour d’horizon des projets réalisés dernièrement.

Oak Oak

Suite au succès de sa première « balade Street Art » inaugurée l’an dernier, l’artiste français Oak Oak a reçu une nouvelle carte blanche de la Ville pour réaliser une dizaine d’interventions dans le quartier des quais. Une aubaine pour l’artiste dont le terrain de jeu préféré est la ville, ses aspérités et son mobilier. Ainsi, il colore fissures, caniveaux, toilettes publiques… Plus qu’un simple détournement, son art explore et expose les qualités poétiques de la ville. Discrètes et parfois dissimulées, ses œuvres aux tons humoristiques, inspirées de la culture populaire et de la culture geek, interpellent et donnent le sourire aux passants. Deux artistes belges, Jaune et Joachim, ont été invités par l’artiste à collaborer sur deux œuvres.

Anthea Missy

Dans le cadre de la Belgian Pride, la Ville de Bruxelles a soutenu la production d’une fresque réalisée à l’initiative de la Rainbouwhouse en mémoire d’Ihsane Jarfi, victime d’un meurtre à caractère homophobe en 2012. L’artiste française Anthea Missy, résidant à Bruxelles, a été invitée à faire celle-ci. La Ville de Bruxelles était très heureuse de l’aider dans la production. Son univers graphique aux couleurs vives et aux messages d’acceptation de soi, d’amour et de bonheur se prêtait parfaitement à cet hommage vibrant. L’œuvre est située rue Saint-Christophe dans le quartier des Riches-Claires. D’autres fresques s’y trouvent déjà : celles de Mr Doodle, Eyes-B et Parole ainsi que Piotre Szlachta.

FSTN

Après les artistes étrangers, place aux artistes bruxellois ! Diplômé de la Cambre et de Saint-Luc, le jeune dessinateur Pierre Coubeau alias FSTN (prononcer fiston) a fait sa première fresque à Bruxelles, sur le mur de la plaine de jeux située rue Léopold, au croisement de la rue du Fossé aux Loups. L’œuvre est réalisée à l’occasion de l’exposition « REVLT! » (lire révoltes) qui se tient dans les anciens établissements Vanderborght jusqu’au 10 juin, dans le cadre de « 2018. Année de la Contestation ». FSTN fait partie des 35 artistes invités par l’asbl 3 Miles Up et le Studio Gondo à exprimer leurs révoltes. Moins de 200 mètres séparent l’exposition du mur proposé à l’artiste pour reproduire son œuvre à grande échelle. Doté d’un sens du détail et d’une finesse d’exécution impressionnante, FSTN propose un univers à la fois sombre et humoristique, fait de personnages en nuances de gris, basé sur les dérives de la société actuelle. L’œuvre est intitulée « REVLT! » en clin d’œil à l’exposition.

M.U.R Brussels

Installé place d’Espagne, le M.U.R, ancien panneau publicitaire transformé en toile pour les artistes urbains, continue sur sa lancée. Tous les mois, un nouvel artiste en prend possession. Une initiative originale de l’asbl Costik soutenue par l’Echevinat de la Culture dans le cadre du PARCOURS Street Art. Ces derniers mois, les artistes MACHONE (BE), CREN (DE) et Roger METALLIC Avau (BE) se sont prêtés à l’exercice. L’oeuvre de ce dernier est visible jusqu’au 29 juin. Retrouvez toutes leurs interventions sur le site. A côté de ce volet en espace public, M.U.R. a dévoilé en mai une exposition dans les Halles Saint-Géry : « Le M.U.R Brussels #indoor ». Jusqu’au 15 juin, 14 artistes y présentent une prolongation de leur travail urbain (toiles, photos, esquisses, installations…).

Plus d’infos sur le PARCOURS Street Art

 

Articles associés

Laisser un commentaire