Nouveau règlement « artistes de rue »

Afin de garantir le partage harmonieux de l’espace public entre ses usagers et la présence d’artistes dans les rues de la capitale, la Ville de Bruxelles a apporté des nouveautés à son règlement « artistes de rue ». Dès la mi-octobre, ce règlement, adopté en juin dernier, entrera officiellement en vigueur sur le territoire de la Ville de Bruxelles.

3_Artiste de rueLe règlement existe depuis de nombreuses années afin d’organiser l’occupation de l’espace public par les artistes dans le respect de tous les usagers. Le nombre sans-cesse croissant d’artistes choisissant la Ville de Bruxelles pour y poser leur chapeau a amené l’Echevinat de la Culture à réaménager l’ancien règlement afin de mieux rencontrer les attentes des artistes mais aussi celles des habitants, des travailleurs et des touristes.

Dans cette optique, 3 principales mesures ont été prises en faveur des artistes :

  • La liste des lieux a été élargie dans le périmètre Unesco, prisé par les artistes : on passe de 16 à 19 lieux pour les artistes « sonores ». Les 3 nouveaux lieux centraux sont la Gare Centrale, le Mont des Arts et la Place de la Monnaie.
  • La distinction entre artistes « sonores » et « non-sonores » : les « non-sonores », jongleurs, acrobates ou magiciens par exemple, pourront désormais se produire à l’endroit de leur choix (sous réserve de l’accord préalable du Service Culture). Cela aura l’avantage de permettre à un plus grand nombre d’artistes de se produire, tout en vérifiant, au cas par cas, que les lieux proposés n’apportent pas de nuisance aux riverains.
  • Une discrimination positive : l’élargissement de l’autorisation à 6 périodes de 1 mois pour les artistes habitant la Ville Bruxelles, contre 4 auparavant.

Par ailleurs, le nouveau règlement clarifie la question de la vente de productions artistiques par leur auteur : les artistes peuvent vendre leur propre production musicale en rue.

Le confort des habitants et des commerçants sera également amélioré :

  • L’interdiction de jouer pendant les heures impaires et l’obligation de changer d’emplacement seront renforcés, dans le périmètre Unesco, par l’instauration d’un roulement : les artistes seront affectés à certains endroits le matin et à d’autres l’après-midi.
  • un nouveau point du règlement stipule qu’en cas de non-respect de celui-ci, en cas de nuisances ou en cas de refus de se conformer aux injonctions de la Police, celle-ci pourra saisir les instruments.

Le règlement précise encore une série d’obligations auxquelles les artistes doivent se conformer, toujours dans l’objectif du respect des riverains. Par exemple : le volume sonore ne peut dépasser les 60 décibels. Les groupes qui souhaitent se produire dans le quartier Unesco seront limités à 2 personnes maximum.

Les prochaines auditions des artistes de rue auront lieu les 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 2014, à 11h, au Service culture de la Ville de Bruxelles (rue Saint-Catherine, 11 – 1000 Bruxelles, 3ème étage – 02 279 64 14).

Plus d’infos

 

 

Laisser un commentaire