« The Grand Place to be », un chef-d’œuvre enfin exposé !

A l’occasion des 20 ans d’inscription de la Grand-Place au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Musée de la Ville de Bruxelles présente une exposition inédite retraçant son histoire exceptionnelle : « The Grand-Place to be ! ». Un projet porté par les Musées de la Ville de Bruxelles en collaboration avec la Cellule Patrimoine historique. Pour l’occasion, la girouette originale du Saint-Michel est présentée exceptionnellement au public au cœur de l’exposition. Une expérience en réalité virtuelle permet en outre de découvrir l’évolution de ce lieu chargé d’histoire.  

Empruntée par des milliers de Bruxellois et de touristes chaque jour, la Grand-Place de Bruxelles recèle encore bien des secrets. Depuis 20 ans, ce joyau est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Restaurée entièrement il y a peu, la place brille à nouveau de mille feux. A cette occasion, la Ville a tenu à présenter une exposition retraçant l’histoire passionnante de ce haut-lieu de l’histoire bruxelloise, emblématique de son architecture.

L’exposition « The Grand-Place to be » se tient sur la place elle-même dans la dite Maison du Roi qui abrite depuis 1887 le Musée d’Histoire de la Ville de Bruxelles et ses collections. L’exposition est organisée autour de la girouette originale du Saint Michel (réalisée par l’artisan Martin Van Rode), une œuvre monumentale du 15e siècle, pesant quelque 400 kilos et faisant plus de 5 mètres de haut. Celle-ci a déménagé de façon spectaculaire de la tour de l’Hôtel de Ville où elle était conservée jusqu’au musée, le 12 septembre dernier. C’est donc la première fois en 5 siècles que les Bruxellois pourront admirer de près leur Saint-Michel monumental ! En haut de la tour trône depuis 1996 une copie ; la Ville tenant à préserver cette pièce unique datant de 1455.

L’exposition aborde de nombreuses thématiques en relation avec l’histoire, l’architecture, la sauvegarde et la valorisation de la Grand-Place. Et cela au travers d’œuvres d’art, d’archives, de photographies, de plans ou encore d’objets archéologiques rares et rassemblés pour la première fois.

Remontant probablement au 13e siècle, la Grand Place fut, tour à tour, lieu d’échanges commerciaux, théâtre de tensions politiques, décor de festivités, attraction touristique… Simple lieu destiné à accueillir un marché, la Grand-Place est progressivement aménagée au Moyen Age, alors d’édifices en bois. Progressivement, le bois est remplacé par la pierre. Et cela notamment à l’initiative des corporations qui investissent la place devenue le cadre de l’exercice du pouvoir municipal. Ce décor fastueux disparait lors de l’incendie du 13 août 1695 provoqué par le bombardement de la place par le Roi de France Louis XIV. La Grand-Place renaîtra de ses cendres pour devenir le décor baroque que nous connaissons. D’autres péripéties toucheront néanmoins encore la place jusqu’en 1850 où des campagnes de restauration seront entamées pour lui redonner son lustre.

Une expérience en réalité virtuelle permet de visualiser le bombardement (2 euros en plus du ticket d’entrée). Une véritable machine à remonter le temps qui vous emmène au 17e siècle sur la Grand-Place avant le lancement du premier boulet de canon et retrace son évolution jusqu’à aujourd’hui.

Expo The Grand-Place to be
04.10.18 > 29.12.19
Musée de la Ville de Bruxelles
Grand-Place
Plus d’infos

 

(c) FOTOLIA – ALEXI TAUZIN

Articles associés

Laisser un commentaire