Les créateurs contemporains au Musée du Costume et de la Dentelle

Lors de sa venue à Bruxelles pour le lancement de la Pride le 29 avril dernier, Jean-Paul Gaultier nous a fait l’honneur de visiter le Musée du Costume et de la Dentelle, alors en plein montage de la nouvelle exposition Crinolines & Cie, la bourgeoisie s’expose, 1850-1890 (ouverte depuis le 28 mai). Il a parcouru les espaces d’exposition et découvert, en compagnie de l’équipe du Musée, plusieurs pièces exceptionnelles conservées dans les réserves. La collection de dentelles et les crinolines sélectionnées ont également passionné le créateur, très enthousiasmé par les modèles présentés. Plus tard dans la soirée, Jean-Paul Gaultier remettait le nouveau costume de la Pride à Manneken-Pis, costume qu’il a lui-même réalisé.

montage

Le Musée s’ouvre de plus en plus aux créateurs contemporains. Il concrétise cette ouverture grâce aux Leçons de Mode, notamment, qu’il organise avec MAD BRUSSELS ; nous vous en parlions dans la Newsletter de mars. Mais également, par sa politique d’acquisition de cinq pièces contemporaines par an, menée également en collaboration avec MAD BRUSSELS. Le Musée la garantit encore via son espace dédié à la création textile contemporaine : la Textile Box. Ce laboratoire, au sein du Musée, accueille chaque année deux artistes belges ou résidant en Belgique, sélectionnés via un appel à projet (Newsletter de décembre-janvier). La première exposition 2015 sera inaugurée le 18 juin et mettra à l’honneur l’artiste bruxelloise Elisabeth Horth sous le titre de « Je me souviens que je suis une brodeuse ». Elle coud et brode, depuis son adolescence, tous les moments de sa vie et se sert d’objets les plus ordinaires. Elle immortalise son quotidien par l’aiguille, comme d’autres prennent des photos.

 

Du 18/06 au 13/09
Du mardi au dimanche
de 10h à 17h
4€ (gratuit < 6 ans, et < 18 ans les weekends)
Rue de la Violette 12
1000 Bruxelles
Plus d’infos

Articles associés

Laisser un commentaire