Dans l’intimité des collections d’art contemporain

Avec sa nouvelle exposition, Private Choices, la CENTRALE vous invite dès ce 9 novembre à découvrir 11 collections privées bruxelloises d’art contemporain. De manière inédite, 15 collectionneurs – la collection pouvant être affaire de couple – nous révèlent les mystères de leur passion. Quelque 200 œuvres exceptionnelles seront exposées pour l’occasion au public jusqu’au 27 mai prochain. 

Certains collectionneurs sont des professionnels du marché de l’art. D’autres collectionnent pour le plaisir. Certains vivent parmi leurs œuvres. D’autres les entreposent. Peu importe la motivation derrière l’acquisition, la coup de cœur prime toujours. Aspirant à être interpellés ou touchés par les œuvres, les collectionneurs ont une grande soif de découverte et s’engagent, souvent toute leur vie, au quotidien auprès des artistes et des galeries. Ils n’hésitent pas à prendre des risques et à miser sur la jeune création. Leur rôle est déterminant. Bruxelles et la Belgique sont particulièrement connues pour la présence de collectionneurs de haut niveau. Ces derniers contribuent à la réputation de Bruxelles en tant que ville d’art contemporain.

C’est pourquoi la CENTRALE rend aujourd’hui hommage à ces femmes et ces hommes passionnés. 15 collectionneurs influents se dévoilent de manière intime dans Private Choices : Frédéric de Goldschmidt, Walter Vanhaerents, Alain Servais, Veys – Verhaevert, Yolande De Bontridder et des collectionneurs ayant souhaité rester anonymes. Et ce au travers d’une sélection de près de 200 œuvres acquises au fil des ans dont certaines feraient pâlir d’envie de nombreux musées. Des œuvres d’artistes belges ou étrangers, émergents ou renommés : Stephan Balleux, Vincen Beeckman, Pascal Bernier, Louise Bourgeois, Thierry De Cordier, Jo Delahaut, Wim Delvoye, Dialogist Kantor, Marcel Duchamp, Michel François, René Magritte, Man Ray, Joëlle Tuerlinckx, Cy Twombly,…

Grâce à des interviews, vous y apprendrez comment chacun a fait ses premières acquisitions et comment chacun vit sa relation à l’œuvre, à l’artiste, au commissaire ou au marché de l’art. Leurs goûts littéraires et musicaux viendront compléter leur portrait. Ainsi la CENTRALE abord un autre pan de l’art contemporain : celui des collections et de leurs concepteurs enthousiastes.

Pour agrémenter votre visite, la CENTRALE vous propose ses ateliers intergénérationnels (dès 8 ans), deux  mercredis par mois, de 14h à 16h (5 €), ses visites guidées chaque premier dimanche du mois à 11h30 et la projection de films, certains mercredis après-midi, en collaboration avec le Centre du Film sur l’Art. Un catalogue trilingue est édité aux éditions BME et vendu dans l’exposition (20 €).

En parallèle à l’exposition, la CENTRALE.box accueillera du 9 novembre au 7 janvier la jeune artiste Justine Van Den Driessche, du 25 janvier au 18 mars l’artiste Antone Israel (lauréat Prix Médiatine- Ville de Bruxelles 2016) et du 29 mars au 27 mai, Sarah Lowie (lauréat Prix Médiatine Ville de Bruxelles 2017). La CENTRALE.lab (16 place Sainte-Catherine) offrira aux mêmes dates une première exposition personnelle aux artistes bruxellois Laure Cottin Stefanneli, Berten Jaekers et Lola Pertsowksy.

 
CENTRALE et CENTRALE.box
44 place Sainte-Catherine – 1000 Bruxelles
Plus d’infos

CENTRALE.lab
16 place Sainte-Catherine – 1000 Bruxelles

Articles associés

Laisser un commentaire