Courants d’Airs, place aux jeunes artistes !

La 10ème édition du Festival Courants d’Airs organisé par le Conservatoire royal de Bruxelles aura lieu, cette année, du 22 au 26 avril. Les représentations, toutes gratuites, se dérouleront au Conservatoire mais également dans plusieurs lieux bruxellois prestigieux ainsi qu’en espace public. Imaginée et assurée par les étudiants et jeunes diplômés des écoles artistiques francophones belges, la programmation mettra la musique, le théâtre et le cirque à l’honneur.  

Pour cette 10ème édition, 65 projets déclinés en 140 représentations rassembleront 250 jeunes comédiens, danseurs, circassiens, metteurs en scène ou scénographes et 300 jeunes musiciens, chanteurs, chefs d’orchestre ou compositeurs. Ils sont issus, cette année encore, de toutes les écoles supérieures artistiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles : les conservatoires royaux de Bruxelles, Mons et Liège, l’IAD, l’ESAC, l’INSAS et l’ENSAV-La Cambre. Initié par le Conservatoire royal de Bruxelles, en collaboration avec le Centre des Arts Scéniques, Courants d’Airs favorise les rencontres entre des artistes venus des quatre coins du monde étudier en Belgique. Il permet à ces nombreux jeunes talents de réaliser des projets en complète autonomie et de les présenter au public et aux professionnels cinq jours durant. Ils se frottent ainsi aux réalités du métier et font leurs premiers pas sur le chemin de l’insertion professionnelle.

Le Festival se déroule bien évidemment au Conservatoire mais également dans la Salle gothique de l’Hôtel de Ville et sur la Grand-Place, au Parlement bruxellois, aux Halles Saint-Géry, au club Music Village et à l’Université Libre de Bruxelles.

Cette année, le festival poursuit plus que jamais sa quête de curiosité et d’innovation en musique, théâtre et cirque. Les registres choisis (classique, contemporain ou jeune public) aux accents orientaux, traditionnels ou bien lyriques, en démontrent l’originalité. En théâtre, les créations collectives seront au cœur du festival. Robinson Crusoé se fait femme pour l’occasion. Ingmar Bergman, Boris Vian, Shakespeare ou Kundera sont autant d’inspirations. La programmation musicale traversera les époques (musique ancienne, sacrée, classique ou contemporaine) et les continents (musique orientale, japonaise, américaine ou arménienne). Sans oublier l’Opéra et le Jazz. Et de beaux hommages à Scriabine, à Keith Jarrett, à Art Blakey, aux Jazz Messengers. Nombre de projets seront pluridisciplinaires et associeront l’image, la parole, la danse et la musique. Le jeune public ne sera pas en reste grâce aux projets s’inspirant des célèbres « Pierre et le Loup » et « le Petit Poucet » et les deux projets cirque.

Toute la programmation sur www.conservatoire.be.

Du 22 au 26 avril
Gratuit
17 rue du Chêne,
1000 Bruxelles et autres lieux
Plus d’infos

Articles associés

Laisser un commentaire