Concours : plongez dans la littérature bruxelloise

Tentez de gagner un des cinq exemplaires signés du nouveau livre de l’auteure bruxelloise Nathalie Stalmans, « Le vent du boulet ». Œuvre fictive basée sur des faits réels, ce livre nous fait revivre le quotidien des Bruxellois du 18e siècle.

Après « Finis Terrae » dont nous vous parlions ici, Nathalie Stalmans poursuit sa narration de l’histoire de Bruxelles dans « Le vent du boulet ». L’intrigue démarre il y a deux siècles en plein centre-ville. « En 1796, dans le chaos des lendemains révolutionnaires, un étranger arrive à Bruxelles. Abandonné à la naissance, il recherche sa mère. Il dispose en tout et pour tout d’une adresse : une maison de la rue Neuve dans laquelle habitent deux familles. Il sait que sa mère y vit, mais qui est-elle ? Barbe la cuisinière, Élisabeth l’ancienne nonne ou Anastasie la bourgeoise ? »

Ces trois femmes nous emmène dans l’histoire mouvementée de Bruxelles durant la seconde moitié du 18e siècle. Le roman a pour décor une maison, aujourd’hui classée, située dans la rue Neuve qui avait à l’époque une fonction résidentielle. Tous les personnages du roman ont un jour existés. Nathalie Stalmans puise son inspiration dans les archives.

Cet ouvrage paru chez Genèse Edition (Bruxelles et Paris) est son quatrième roman. Les trois premiers ont été édités chez Terre de Brume (Dinan). Le précédent, Finis Terrae, a été nominé pour le Prix des Lycéens 2017. Nathalie Stalmans a étudié l’histoire et les langues anciennes à Bruxelles, Dublin et Oxford. Chercheuse au Fonds National de la Recherche Scientifique, elle a défendu une thèse de doctorat centrée sur l’Irlande du haut Moyen Âge. Ses romans prennent souvent pour cadre Bruxelles, où elle réside, raison pour laquelle nous avons souhaité vous en parler dans cette newsletter.

Pour tenter de remporter ce roman signé par l’auteure, veuillez renvoyer vos coordonnées complètes avant le 12 février à minuit à l’adresse newsletter.culture@brucity.be. Les gagnants seront avertis par e-mail et seront invités à venir retirer leur exemplaire à l’Hôtel de Ville (Grand-Place, 1000 Bruxelles).  

Articles associés

Laisser un commentaire